Duty.com - The Grimsby Experience
Si vous êtes déjà des notres, enjoy. Sinon, bienvenue.
Vous êtes invités à créer votre personnage, et à interagir avec nous dans le flood. La partie RP reviendra bientôt.
En cas de problème, n'hésitez pas à contacter un administrateur, qui se fera une joie de vous répondre.
Have fun, with Duty 3.0
La team.

Duty.com - The Grimsby Experience

Hello Guys. I am watching you, and i want to play. Welcome to Grimsby.
 
AccueilAccueil  DUTY.COMDUTY.COM  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 > Melloy J. Joplin

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: > Melloy J. Joplin   Mar 27 Mai - 20:33



PARTIE 1 || Identité

Nom : Joplin
Prenom(s) : Melloy, Jimi
Date de naissance : 20/06/1991
Lieu de naissance : Manchester, Royaume-Unis
Nationalite : Irlandaise
Noms des parents : George et Aly Joplin
Noms des freres et soeurs : Milly J. Joplin
Situation familiale : Parents mariés

Troubles et Informations particulieres .

- Depuis qu'un crapaud s'est promené dans sa bouche lorsqu'il était petit, il est terrifié par les batraciens.
- Malgrés ses faux airs de macho, il est bisexuel.
- Ce n'est pas des relations incestueuses qui pourraient l'arrêter. Pour preuve, sa petite amie Giulia Gattina, est aussi sa cousine.
- Depuis qu'il est gosse, il éprouve une véritable passion à utiliser les animaux comme cobayes en leur faisant ingurgiter toutes sortes de pillules.


PARTIE 2 || Entretient Psychologique (Extrait)

- Parlez-moi de vous ? Quel genre de personne êtes-vous ?
Si on est ici, face à face et coincés entre quatre murs, c'est pour que vous le deviniez, non ? Alors cherchez. Si vous auriez eu un corps de mannequin pour lingerie fine, j'aurais peut-être pu faire quelque chose pour vous. Mais là... non.

- Qui est votre modele ?
Rocco Siffredi, increvable ce mec. Non, serieusement, vous vous attendiez à quoi avec une question aussi naze ?

- Votre plus grande force et votre plus grande faiblesse ?
Ma plus grande force est sans doute la facilité avec laquelle je suis capable de manipuler mon entourage. Et dans un sens, il s'agit peut-être aussi de ma faiblesse. A vous de trouver comment cela est possible, car oui, c'est possible.

- Vous devez manger un des produits suivants pour le reste de votre vie – lequel ? (Des gâteaux ? Du fromage et des crackers ? Un bon repas mexicain ? Du sushi ? Beurre de cacahuète et confiture ?)
Bravo pour la question, on va bien progresser ! Enfin, je dirais... du fromage. Pourquoi ? Je sais pas, ça doit être bon pour les os.

- Parlez-nous de cette image, que voyez-vous ?
Spoiler:
 
Une tache, comme vous. Ben quoi ? Vous m'avez tendu une perche aussi longue que votre nez, je pouvais pas passez à côté. Bref, si je prends le dessin à l'envers je vois... la tête d'un chien en colère. Je dirais même que c'est la tête d'un chien qui a reçu une balle en pleine gueule, ou qui est en train de faire la grosse commission, je sais pas. L'un des deux, en tout cas. Si je dis ça, c'est parce que quand j'étais petit, je jouais souvent au ballon avec ma soeur Milly. Et une fois, j'ai tiré trop fort. C'est alors qu'un chien qui était occupé à faire autre chose un peu plus loin s'est pris la balle de plein fouet. Pauvre chien. Il m'a jeté un regard assassin, j'ai vraiment cru qu'il allait me sauter dessus. Exactement la même tête que sur votre dessin. J'me souviens même que pour s'excuser, Milly lui avait mis une sucette à la pastèque dans la bouche. Il s'est étouffé avec. C'était le bon vieux temps.

- Quelles ambitions nourrissez-vous ? Comment vous voyez-vous dans dix ans ?
Tout ce que j'ai à dire c'est.. Carpe Diem ! Vivons la vie comme elle vient, sans se soucier du lendemain. Méditez là-dessus.

- Prenez cette feuille et cette pochette de crayons et representez votre etat d'humeur du moment.
J'aime pas dessiner. Question suivante.


PARTIE 3 || Après Harper

Veuillez résumer ce qui s'est passé pendant l'année qui a suivit votre départ de Harper :
Dommage, j'étais décidé à ne répondre que par des phrases courtes et... pas du tout précise, histoire de vous compliquez la tache en tant que psy. Mais là, je dois dire que vous ne me laissez pas vraiment le choix. Je dois admettre que vous gagnez quelques points dans mon estime, et je suis sur le point de vous débaler un monologue qui va avoir sur vous, du moins je l'espère, l'effet d'un puissant somnifère. Ce n'est pas que la première année que j'ai vécu à Cambridge était d'un ennui mortel, non, loin de là. C'est juste que vous faire regrettez de m'avoir posé cette question, je vais tout vous raconter dans les moindres détails. De la remise des diplômes à ma vie sentimentale en passant par la bouffe infecte servie à Cambridge. Oui, vous allez en chier.

Commençons donc par mon dernier jour à Harper. C'était un lycée vraiment sympa, et je n'avais pas vraiment envie de le quitter. Bien sûr, les prestigieuses portes de Cambridge s'ouvraient à moi, mais tout de même, j'avais le sentiment que plus rien n'allait être pareil. Je réalise maintenant que c'était idiot, puisqu'entre Harper et Cambridge, il n'y a pas la moindre différence. Oui, les gens, les profs, les cours, tout était identique. Même Duty est encore là, c'est dire... Bref, j'ai eu mon diplôme, avec une petite mention histoire de montrer que ce n'était pas un problème. Mais, mention ou pas, je n'ai aucun mérite. Tout est une histoire de carresage dans le sens du poil. Si les correcteurs sont dans ta poche, les diplômes le sont aussi. C'est aussi simple que ça. Enfin, passons. Pour ce qui est de l'université, je n'ai fait qu'une seule demande : Cambridge. C'est ici que je voulais aller, et c'est ici que je suis maintenant. Si ma candidature devait être refusé, il était toujours temps de rendre visite au directeur, et de faire sorte qu'il change d'avis. Vous savez, tout le monde a ses points faibles, et Qiang Xanda n'échappe pas à la règle. Par chance, j'ai été accepté, allez savoir comment. Cambridge n'était peut-être pas si prestigieux que ça, finalement ?

Pour ce qui est des vacances, je vous tout de même vous les épargnez. J'ai d'autres petites histoires en réserve, suffisament pour vous assomer, ne vous en faites pas. C'est juste que mon retour dans le cocon familiale fût... plus mouvementé que prévu. Enfin, mieux vaut ne pas se lancer dans cette histoire, si vous voulez sortir d'ici avec ce soir. Vous avez peut-être tout le temps devant moi, mais croyez-moi... ça ne sera pas suffisant.

Nous arrivons donc à ce fameux jour, celui de mon entrée à Cambridge. C'est à ce moment là que j'ai réalisé que la barrière entre le lycée et l'université était bien plus étroite que je ne le pensais. J'étais déçu, c'est vrai, je m'attendais à un peu de changement dans ma vie. Mais après réflexion, ce n'étais pas si mal. Si je m'étais éclaté à Harper, je m'éclaterais deux fois plus à Cambridge. Oui, c'est ce que je me suis dit, et j'avais parfaitement raison. Quelques semaines plus tard, je me sentais déjà chez moi. J'avais une place dans ce campus, et j'enchaînais déjà les aventures d'une nuit, ou de quelques semaines, grand maximum. J'étais toujours le même, manipulateur et joyeux. J'avais gardé cette petite habitude de donner toutes sortes de drogues aux animaux qui passaient par là. Sans bien sûr oublier d'en garder quelques unes pour moi. Bien sûr, cela reste entre nous. Enfin, la vie suivait son cours, et comme d'habitude, tout allait bien dans le meilleur des mondes.

Puis, après quelques mois, l'ennui commençait dangeureusement à pointait le bout de son nez. Les choses ne progressait desespéremment pas avec Giulia - enfin, je vais pas parler d'elle avec vous, ça risquerait de heurter votre sensibilité - et les petites aventures que j'enchaînais ne me suffisait plus. Il fallait trouver quelque chose de brutal, d'innatendu, pour mettre un peu d'action dans ma vie. Tel le connard que je suis, l'idée parfaite ne tarda pas à illuminer mon esprit : me taper la copine de mon meilleur ami. Très classique, je sais, mais ce n'en est pas moins efficace. Quelques jours plus tard, alors qu'honnêtement je ne l'avais même pas vu venir, les méfaits ce sont accomplis. Je ne me souviens de rien, si ce n'est de m'être réveillé dans le même lit que Kenzie en tenu d'Adam, la feuille de vigne en moins. Quoi qu'il en soit, seulement quelques jours plus tard, Alexey avait appris la nouvelle. Je ne sais pas comment, sans doute par Kenzie qui était rongée par le remord. Et ce fut la fin de notre amitié. Il faut dire que je n'y étais pas totalement pour rien...

Et après cette petite histoire, la vie reprit son cours normal, les petites embrouilles en plus. Ce qui n'étais pas pour me déplaire, puisque c'était exactement le but recherché. La fin de l'année se déroula dans la joie et la bonne humeur... ou presque, et les vacances s'annonçaient plus belle que jamais... ou pas. La vie familiale était toujours aussi mouvementée, et j'ai finalement passé l'été en Australie... avec Giulia. Le but étant d'être le plus loin possible de ma famille, juste le temps que ça se tasse. Sauf que ça s'est pas tassé. Au final, on a décidé de se mettre ensemble, Giulia et moi. Après tout, depuis le temps qu'on se tournait autour, c'était inévitable. Et puis... le cadre romantique de cette fameuse contrée y était peut-être aussi pour quelque chose.

Bref, j'ai pitié de vous, et je vais arrêter de raconter ma vie, vous devriez juste retirez le filet de bave qui coule sur votre joue. C'est vrai que ça me fait plaisir de voir ça, je considère cela comme une preuve de réussite car ça montre que cette histoire avait réellement des allures de somnifères. Mais après reflexion, c'est un peu vexant de ne pas se sentir écouté. Oui je suis un connard, et oui je vous emmerde, mais serieusement, nettoyer ça, c'est vraiment dégueulasse.

Quelles sont les relations que vous avez conservées? :
Voir Partie 4

Quelle est la confrérie dans laquelle vous vous voyez le mieux, pourquoi? :
Submarine, parce que j'aime faire chier le monde, et que Duty c'est le meilleur.

Quelles sont les valeurs que vous défendez et les choses que vous respectez? :
Je ne défends et respecte rien... perte de temps inutile.

Êtes vous pour où contre Duty? :
Pour, c'est évident. Cambrige ne serait pas vraiment Cambridge sans lui.

Qu'étudiez vous à Trinité? (deux matières une majeure et une mineure) :
Droits en matière majeure, et français en mineure.



Dernière édition par Melloy J. Joplin le Mar 16 Déc - 4:43, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: > Melloy J. Joplin   Ven 11 Juil - 22:45

PARTIE 4 || RP

Nature des relations avec les autres eleves ..

Giulia Gattina, celle qui à elle toute seule occupe la place da petite amie, et de cousine. Oui, et alors ?

Kenzie Stewarts, celle avec qui il a eu une petite aventure l'année dernière. Une aventure qui n'a pas fini de faire couler de l'encre.

Alexey Somerled, celui qu'il considère aujourd'hui comme son ex meilleur ami.

Lien RP :

Rp en cours >

S.O.S Player | Oxford contre Cambidge pour une partie de poker qui va très vite devenir légèrement compliquée...

Giddy Stratospheres | Giulia et Melloy de nouveau réunis pour interpréter une scène culte de Roméo et Juliette. Est-il utile de préciser que les retrouvailles sont glaciales ?

Une galère, paraît-il | Quand deux energumènes totalement démotivés se retrouvent malgré eux à l'arrière d'un aviron. Une épreuve qui promet d'être longue.

Rp termines >

Start to Melt | Un rendez-vous amoureux dans un bar des plus miteux, pour une soirée qui ne tardera pas à prendre des proportions inquiètantes. Entre drogues et pervers, le couple incestueux attire l'attention sous le signe de la débauche, et dépasse très vite les limites.

Cuisine et interdépendances | Alors que Melloy et Alexey étudiaient tranquillement à la bibliothèque, ce dernier eut l'envie soudaine de voler quelques trucs à la cuisine. Après avoir convaincu Melloy de se joindre à lui, les deux amis ne tardèrent pas à trouver une carte au trésor cachée derrière un distributeur automatique. Une chasse au trésor qui s'avéra plus laborieuse que prévue.

Disconnection | Victime d'un ennui chronique, Melloy se met à la recherche d'une âme en peine qui pourrait le distraire. C'est alors qu'il aperçoit Kenzie, occupé à détruire un flipper dans la salle de détente.

Get What You Want | Durant une heure de cours, Giulia et Melloy se retrouvent sans le vouloir dans la piscine de Harper. Des souvenirs incestueux remontent à la surface quand deux professeurs manifestement moins hétéro qu'ils ne prétendaient l'être viennent gâcher ces jolies retrouvailles. Quelques tentatives de fuite et un chantâge plus tard, les deux cousins se dirigient vers des lieux plus confortables et s'adonnent à leurs activité favorite...

Campari Limonade ! | Après s'être recontrés dans le hall de Harper, Twiggy et Melloy se rejoignent dans le bar le plus branché de la ville pour boire ensemble un verre de Campari Limonade, la boisson favorite des deux energumènes. L'occasion pour eux de faire plus amples connaissances.

Smokes, Cigarettes and... | Après avoir bu quelques verres de trop lors d'une soirée, Melloy rejoint Twiggy et Kenzie, qu'il ne connaissait pas... ou presque pas. N'étant pas dans son état normal, il fît preuve d'un entoushiasme un peu trop débordant lorsque Kenzie proposa au reste de la troupe une petite excursion.

And a new story begins... | Les débuts de la courte relation entre Abigail et Melloy. Les deux amis font connaissance autour d'un verre, et la soirée se termine sur des baisers langoureux et passionnés.

Medocs' à la bibliothèque ? | Quelques minutes après avoir posé les pieds à Harper, Melloy se fait embarquer par sa soeur dans une grande chasse au pillules à travers la biliothèque. Une chasse qui sera plus difficile que prévu, puisque la documentaliste n'hésitera pas à leurs mettre des bâtons dans les roues.

Revenir en haut Aller en bas
 
> Melloy J. Joplin
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Duty.com - The Grimsby Experience :: Side of The Road -the other- :: Garbage :: Calembredaines Dutyesques :: Cambridge.uk ] DO NOT OPEN ( ! )  :: Dossiers Confidentiels-
Sauter vers: