Duty.com - The Grimsby Experience
Si vous êtes déjà des notres, enjoy. Sinon, bienvenue.
Vous êtes invités à créer votre personnage, et à interagir avec nous dans le flood. La partie RP reviendra bientôt.
En cas de problème, n'hésitez pas à contacter un administrateur, qui se fera une joie de vous répondre.
Have fun, with Duty 3.0
La team.

Duty.com - The Grimsby Experience

Hello Guys. I am watching you, and i want to play. Welcome to Grimsby.
 
AccueilAccueil  DUTY.COMDUTY.COM  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 What about your homeworks?!

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: What about your homeworks?!   Mer 18 Juin - 17:56

Candice s'était éveillée à l'aube comme à l'habituée. Le soleil perçait tout juste l'horizon lorsque la chambre avait résonné au son de "Niemand hort dich".
Se rapelant, mais trop tard, qu'elle n'était pas la seule occupante de la chambre, elle s'était empressée d'éteindre le réveil, manquant au passage le réduire en miette tant son empressement avait été violent. Par chance, elle n'avait réveillée personne.

Elle n'osait imaginer son sort si elle avait le malheur de réveiller ses colocataires un Samedi matin.
Elles l'auraient très probablement linchée sur place, ou bruler vive au milieu du parc, pour l'exemple.

Dehors le baromètre frisait certainement une fois de plus avec le O°, mais bien loin d'effrayer la jeune fille, elle en fut plus qu'heureuse.

Elle s'enferma donc dans la salle de bain, peignit une poule sur papier blanc A4, comme tous les matins, puis se lava et s'habilla: tee-shirt noir large, sweater blanc, jean et ses habituelles Viper's aux pieds. Elle attrapa son sac de cours et sortit des bâtiments.

Le parc était encore désert lorsqu'elle s'assit sous un saule pleureur particulièrement touffu, qui la fit disparaitre aux yeux du monde. Les pensionnaires d'Harper n'étaient pas réputés particulièrement lève-tôt, à quelques exceptions près bien évidemment.

Elle tenta en vain, de faire le point sur sa vie en général, de tomber dans l'une de ses transes auto-critique, analystique psychologique et philiosophique, en vain bien sûr. Elle n'avait pas la tête à cela.

Elle sortit alors ses cours de phisyque, mais en vain. L'envie n'était pas là non plus.What about your homeworks?! Just fuckin' go in hell, and my homeworks with you!

En fait, elle n'avait même pas très envie d'écouter de la musique. Elle n'avait envie de rien.

Elle retira ses chaussures dont les talons firent crisser l'herbe encore humide de rosé et s'allongea dans l'herbe, son sac pour oreiller. Elle resta ainsi un long moment, contemplant les feuilles du saule.

Bientôt le parc serait envahit d'étudiants boutonneux concentrés sur leur tâche première dans la vie, à savoir: faire le plus de bruit possible.
Mais pour le moment, le soleil ne s'élevait encore que lentement de la terre, il commençait à la quitter à l'horizon, à travers les branches de l'arbre. Tout était encore profondémment silencieux et doux. l monde était encore cotonneux de sa nuit de sommeil, jusqu'à ce que:

- Rend-moi mes affaires, abruti congénital!

Autant pour le silence, Harper était en train de se réveiller, doucement, sortant des dernières brumes d'un sommeil réparateur.

La jeune fille se sentit soudain très lasse. Elle sortit de son sac ce qui ressemblait fortement à une bouteille de parfum. Le contenu un liquide vert translucide pouvait tout à fait passer pour tel d'ailleurs, quoi que ce fut une couleur assez inhabituelle pour un parfum, persone n'aurait l'audace d'aller vérifier de toute façon, le contenu d'un flacon de parfum, si?

Elle vérifia que personne n'approchait en un rapide coup d'oeuil et rassurée, dévisa le vaporisateur.

Elle but la quasi totalité et se sentit rapidement mieux. Elle remit le vaporisateur à sa place et s'empressa de ranger le flacon d'absinthe dans son sac.

Soudain, le jour qui se glissait entre les feuilles semblait resplendir, bien qu'il fut plus floue également. Mais, elle se sentit assez de courage pour entreprendre d'étudier, un sourire sur les lèvres ce qui était loin d'être habituel pour la jeune russe.

Quelques élèves vinrent bien déranger sa quiétude nouvellement retrouvée, mais après qu'elle ait quelque peu hurler sur ceux-ci, plus personne n'osa approcher et elle put se concentrer sur ses devoirs.
Revenir en haut Aller en bas
 
What about your homeworks?!
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Duty.com - The Grimsby Experience :: Side of The Road -the other- :: Garbage :: Printemps 08-
Sauter vers: