Duty.com - The Grimsby Experience
Si vous êtes déjà des notres, enjoy. Sinon, bienvenue.
Vous êtes invités à créer votre personnage, et à interagir avec nous dans le flood. La partie RP reviendra bientôt.
En cas de problème, n'hésitez pas à contacter un administrateur, qui se fera une joie de vous répondre.
Have fun, with Duty 3.0
La team.

Duty.com - The Grimsby Experience

Hello Guys. I am watching you, and i want to play. Welcome to Grimsby.
 
AccueilAccueil  DUTY.COMDUTY.COM  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Good bad not evil [Libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Good bad not evil [Libre]   Dim 19 Oct - 20:55

Difficile de voir Alexey Somerled derrière cette énorme pile de livres qui jonchaient la table. Difficile également de savoir s'il travaillait réellement ou si cette barricade littéraire lui servait de refuge pour faire un somme. Tout ce que l'on pouvait dire, c'était qu'Alexey se faisait rare ces derniers temps. Il avait pris la décision de vivre en ermite durant les trois premiers mois de l'année scolaire et il avait tenu le coup. Forcément, ça ne lui réussissait pas vraiment. Sa vie sociale était au plus bas, sa motivation virait au négatif et sa joie de vivre naturelle était aux abonnés absents. Après réflexion, il mettait cette baisse de régime sur le compte du dossier Stewarts-Joplin #7639.

Bien que lointaine, cette histoire avait le don lui pourrir la vie. Au plus haut point. Impossible de dire à qui il en voulait le plus. Il avait coupé tout contact avec Melloy, et les rendez-vous avec Kenzie n'avaient rien de libidineux et lubriques. C'était platonique, et Alexey ne savait pas comment interpréter ça.

Il se concentrait sur son stylo, qui virevoltait entre ses doigts. Des feuilles étaient éparpillées un peu partout sur la table, certaines restaient blanches, d'autres étaient remplies de pattes de mouche russes. Deux heures qu'il planchait, niet de chez niet. L'inspiration pour cette étude d'œuvre complète de Tolstoï ne lui venait pas. Ça aussi, il le mettait sur le compte du dossier #7639.

"Je peux t'emprunter ça ?"

Il jeta un bref coup d'œil à sa voisine, une certaine Virginia Kintson qui lui avait proposé de travailler ensemble. Visiblement, pour la jeune femme, travailler ensemble signifiait s'asseoir l'un à côté de l'autre à la bibliothèque et faire le travail demandé, mais chacun pour soi. Le russe ne se rappelait même pas pourquoi il avait accepté, Virginia était la fille rasoir par excellence. Le stéréotype même des cruches que comportaient les Xanda. Où était passé la lumière ? Bonne question. Dans tous les cas, elle n'envisageait pas de la partager avec son brave camarade. Il hocha vaguement la tête avant de fermer dans un bruit sourd le dictionnaire anglo-russe qui se tenait devant lui. Ce véritable acte de rebellion eut le don d'énerver Virginia qui se mit à grogner en lui lançant un regard noir.

"Est-ce que tu pourrais faire... moins de bruit s'il te plait ? Mes oreilles sont vraiment sensibles, je consulte même un spécialiste pour ça. Oh, non, j'ai des acouphènes, tu sais ce que c'est d'ailleurs ? Un espèce de sifflement dans les oreilles, c'est vraiment désagréable. Tu savais qu'à cause des acouphènes, ma concentration pouvait diminuer et mon sommeil se verrait détériorer, c'est vraiment trop.. nul" déclara-t-elle, sans même reprendre sa respiration. Les yeux du jeune homme s'écarquillèrent. Cette fille était flippante, elle trouvait toujours un moyen de lui raconter sa vie. "D'ailleurs, mon père en a aussi, il a vraiment du mal à le supporter comme vingt-cinq pour cents des personnes qui souffrent d'acouphènes, c'est vraiment dingue hein ? A la télévision, j'ai même vu une femme qui pouvait entendre un tracteur alors qu'il était à trois ou quatre kilomètres, tu te rends compte ?" ajouta Virginia, les yeux brillants, visiblement ravie de pouvoir étaler son savoir.

"Non pas... vraiment" répondit Alexey en réalisant que l'étudiante l'observait dans l'attente d'une réponse. C'est pas qu'il s'en tapait totalement mais presque.

"Tu te rends PAS compte ???" s'exclama-t-elle, prenant une expression typique de la gamine outrée alors qu'elle bondissait sur sa chaise. "Mais certaines personnes sont même obligées de vivre cloitrés chez eux ! Non mais Alexey, comment peux-tu être aussi é-go-ïste ! Certains souffrent et ne peuvent plus voir la lumière du jour, et toi tu restes dans ton obscurantisme ! Ha, nigaud, tu m'énerves, je vais faire une pause" lança la jeune femme, au bord de l'hystérie. Elle se leva, arracha sa veste du dossier de sa chaise et traversa rapidement la bibliothèque en direction du hall du bâtiment.

Le russe restait enfermé dans son mutisme, encore sous le choc d'une telle... crise de nerfs ? Après quelques minutes, il décida de se tirer. Hors de question de servir de tête à claque à une intello souffrant de quelques troubles mentaux. Furibond, il ramassa tous ses brouillons et les fourra dans son sac, déterminé à se casser d'ici.
Revenir en haut Aller en bas
Brooklyn Brown

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 12/10/2008
Age : 31

Votre Dossier
Scolarité:

MessageSujet: Re: Good bad not evil [Libre]   Lun 20 Oct - 20:19

BB du coin de l'œil avait observé toute la scène avec un sourire malicieux sur le visage, appuyée sur le coin d'une étagère, muni d'un livre et d'un sac à main, quand même... fallait bien faire comme si elle travaillait, non, en fait dans son sac il y avait juste son petit nouveau jouet électronique, un agenda tactile, très utile, avec photos intégrés, the must!
Elle vit la crise de nerf de l'autre fille, et la vit se lever en claquant des talons, tiens.... je croyais qu'elle avait des... acouphènes?
Au moment où l'autre passa à côté d'elle, Brook se pencha et claqua des mains près de ses oreilles avec un léger "bouh!", qu'elle gamine, elle partie en rigolant vers la place qui venait de se libérer.

Voyant que le russe commençait à ranger ses affaires, elle fit un pas de côté, pour venir du côté où il était penché vers son sac.
Elle prit deux seconde pour tourner sa langue dans sa bouche, et faire un joli sourire.

"Bonjour... Brooklyn Brown, enchantée!"

Directe et enfantine, la démarche marchait la plupart du temps après avoir étonné la personne en face, soit l'interlocuteur...
Avec une moue, elle tendit la main, et continua de sourire.

"Je viens réaliser un sondage auprès des gens... en fait pour mieux les connaître, et puis.... pour parler de la vie ici... si... tu as le temps?"

Elle l'avait déjà vu quelque part, sans savoir où, mais BB ne se laissait pas impressionner ni prendre de court par les apparence ou son semblant de passé... d'ailleurs, peut être dans le passé? Non, se serait trop... impossible simplement improbable, personne ne pouvait, sinon mort s'en suivrait, ou s'en serait déjà suivie, au moins la mort sociale.
Car un journal tout le monde le sait... peut parfois faire paraître des articles anonymes....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Good bad not evil [Libre]   Lun 20 Oct - 20:45

A peine eut-il le temps de balancer toutes ses affaires à l'intérieur dans son sac qu'il se faisait à nouveau agresser. Enfin, d'une certaine manière - la paranoïa semblait l'avoir atteint. Pendant une demie seconde, il crut que Virginia la timbrée revenait à la charge avec son histoire d'oreilles vraiment sensibles.
Si Kintson était devant lui, elle le prenait sans doute pour un idiot. Quelle intérêt aurait-elle eu à se passer pour quelqu'un d'autre. Sauf si elle souffrait de schizophrénie mais c'était tout bonnement impossible.
Excédé par un excès de vie sociale - ce qui entre nous, ne ressemblait pas à l'ancien Somerled - il se redresse, faisant maintenant face à une brunette, au look particulier je vous l'accorde mais qui lui était étrangement familière. Cérémonie d'intégration, ça vous dit quelque chose ?

Brooklyn Brown. D'accord. Ceci expliquait cela. Alexey lui accorda un sourire mielleux alors qu'il hissait son sac à son épaule droite. Elle lui tendit la main, tout en lui expliquant qu'elle réalisait un sondage pour mieux connaître les gens. Le russe fronça légèrement les sourcils. Il était au courant des bizutages, un moyen comme un autre pour faire connaissance. Quant au sondage, pseudo sondage, il n'avait pas encore expérimenté.
Il soupira légèrement, restant muet alors qu'il relâchait la main qu'elle lui avait tendu quelques instants auparavant.

"Je sais pas, t'as pas vu une horde de groupies devant l'entrée de la bibliothèque" glissa-t-il, railleur. Private joke comme on dit. Le matin même, il avait aperçu un véritable cri de groupie en chaleur sur le tableau principal, ses chevilles avaient étrangement gonflé. Etrangement.

"Enfin ouais, de toute manière, j'ai que ça à faire, par contre, je ne suis pas responsable si une rouquine à lunettes et taches de rousseur se rue vers toi en criant qu'elle est vraiment Virginia et que tu lui as piqué sa place"

Il l'avait prévenu. Pour avoir vu Virginia s'énervait plus d'une fois, il savait de quoi elle était capable. Et pour vivre au milieu d'une confrérie exclusivement féminine, il avait compris très vite que le loup remportait toujours la victoire sur l'agneau. Quoi que, peut-être que Brooklyn Brown faisait office de loup dans l'histoire.
Le jeune homme lui adressa un sourire en coin, avant de tirer une nouvelle fois sa chaise et de s'y effondrer, prenant soin de ne pas s'asseoir par terre. Ce serait du plus mauvais effet.

"Tes questions... elles n'ont rien de salace ou vicieux j'espère ? Parce que si c'est un moyen de me faire dire que j'ai des penchants gay, histoire de mettre au clair toutes les rumeurs, je te colle mon quarante quatre fillette au derrière" fit-il, amusé, en montrant ses ma-gni-fi-ques chaussures, des Derby. "Enfin, je t'avoue que ça me gênerait de les abimer pour si peu"
Revenir en haut Aller en bas
Nathaniel Walton
Xcentric thing!
avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 14/07/2008

Votre Dossier
Scolarité:

MessageSujet: Re: Good bad not evil [Libre]   Mar 21 Oct - 0:47

Après avoir exploité environ toutes les raisons qu’un étudiant pouvait trouver pour ne pas étudier, Nathaniel Walton se retrouva finalement, en désespoir de cause à la bibliothèque B. Russell, quelques livres sous la main, un stylo dans la poche et un chewing gum goût pastèque dans la bouche, car malgré son apparente impassibilité à toute épreuve, il aimait vivre de manière plus où moins excentrique. Avouons le, sa présence ici n’était pas totalement hasardeuse : pourquoi avait-il choisi de travailler dans cet endroit bourré d’individus détestables au lieu de choisir comme lieu d’études l’endroit si étroit et si peu douillet, qu’avait mis à sa disposition son université préférée, et qui aurait sans doute préféré à une périphrase de bas étage le mot de chambre?

Pourquoi pas?

Franchissant l’entrée où quelques individus à l’air plus ou moins antipathiques étaient en train de débattre sur la date limite de rapport d’un bouquin avec les documentalistes, il allait pour se diriger vers la partie scientifique de l’endroit lorsqu’une, non, deux silhouettes qui lui étaient plutôt familières vinrent attirer son attention.

Bon, à priori le jeune homme n’était pas absolument fan du concept de socialisation voulant qu’à chaque fois que l’on croisait des individus de sa connaissance, on se sentait obligé d’aller les saluer. Mais là, c’était différent : sa rédac’ chef tyrannique qui l’avait embauchée comme photographe au Trinity Eyes sans lui demander son avis, et un des mecs qui faisait partie de la poignée de ceux qu’il considérait comme ses potes paraissaient en pleine discussion. Inutile de dire que l’envie de s’incruster

"Tes questions... elles n'ont rien de salace ou vicieux j'espère ? Parce que si c'est un moyen de me faire dire que j'ai des penchants gay, histoire de mettre au clair toutes les rumeurs, je te colle mon quarante quatre fillette au derrière"

Retenant un sourire, son air amusé se lisait néanmoins clairement sur son visage lorsqu’il vint se glisser entre les deux jeunes gens.

« Tu crois vraiment que c’est avec ce genre de phrases que tu vas réussir à la convaincre, mec? »

Ben quoi, Nathanael Walton pouvait très bien se la jouer « Gars Lambda », quand il le voulait, et chacun savait que la majorité de Cambridge, du moins celle connaissant l’existence d’Alexey Sommerled, pensait que ce dernier avait des penchants homosexuels. Sous prétexte qu’il était dans une confrérie jusqu’ici exclusivement féminine. On se demandait bien pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brooklyn Brown

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 12/10/2008
Age : 31

Votre Dossier
Scolarité:

MessageSujet: Re: Good bad not evil [Libre]   Mer 22 Oct - 0:14

"Tes questions... elles n'ont rien de salace ou vicieux j'espère ? Parce que si c'est un moyen de me faire dire que j'ai des penchants gay, histoire de mettre au clair toutes les rumeurs, je te colle mon quarante quatre fillette au derrière"

C'est à ce moment là, lors de cette question là que tout s'enchaina rapidement, Nathaniel intervenant comme un beau diable au milieu de la discussion, fracassant ses espoirs d'en savoir un peu plus sur le beau russe, elle l'aurait bien fracassé dans un coin, mais le mal était fait... gardant pourtant son sourire, maintenant pour les deux, qu'elle fixait à tour de rôle, BB serait bien fort son stylo dans sa main.

Elle prit son souffle, et regarda le russe.

"Oh.... zut alors! Moi qui pensais en profiter pour te draguer.... nan, rien de... salace, juste... en fait, pour connaître un peu mieux les personnes qui m'entourent... si tu veux toujours... y aura pas de parution, enfin, je verrai avec le temps, si d'autres élèves se portent au jeux..."

Regardant ensuite Nath'.

"Tu pourrais peut être nous aider pour trouver des sujets à questions... non? Nath?"

Sourire mielleux et enfantin, qui pourrais l'envoyer balader d'un coup? Personne ne l'avait encore osé, mais c'était la subtilité qui lui faisait à la fois peur et envi, le besoin d'action, de méditation sur des plans d'attaques, oui, la petite BB aimait partir à l'aventure de nouvelles conquêtes et défis.

"Vous voulez rester ici pour parler??"

Les silences elle détestait!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Good bad not evil [Libre]   Mer 22 Oct - 23:08

Certains avaient les oreilles qui traînent. En même temps, c'était préférable quand on faisait parti du Trinity Eyes, comme Nathaniel qui venait de surgir de nul part. Entre autres. Alexey ne se départit pas de son sourire en l'apercevant, ça faisait un moment que les deux étudiants n'avaient pas eu l'occasion de se voir.

Qui aurait cru que la sociabilité se potasser dans une bibliothèque ?

Le Xanda ne tarda pas à se glisser entre le russe et la brunette, visiblement pressée de pouvoir commencer son sondage. Alexey haussa alors les épaules, suite au commentaire de son cher camarade. Sa réputation était faite. Et Duty s'en mêlait à présent. Néanmoins, ça l'amusait, au moins il n'était pas soupçonné d'inceste lui.

"On ne sait jamais" fit-il en affichant un air sceptique. Il est vrai que sa récente remarque n'effraierait même pas une mouche. Et cette chère Brooklyn Brown, d'après ce qu'on en disait sur la campus, il en fallait beaucoup pour la faire renoncer.

"Tu me sous-estimes, les menaces c'est la première étape, après je passe à la torture psychologique et tu pourras toujours me donner un coup de main quand j'essaierai de l'écarteler" ajouta-t-il en souriant à la jeune femme. Ce n'est pas comme si il allait se comporter comme un véritable tortionnaire, hein ?

"Enfin, si Nathaniel contrarie tes plans, tu peux toujours d'organiser un plan drague à trois... Enfin tu sais, je serai insensible à ton charme de toute manière. Soit parce que je suis effectivement gay, soit parce que j'ai une copine, aussi... bizarre que ça puisse être.. je suppose" lâcha-t-il, avant de se résoudre à se taire. Dès le début de son histoire avec une certaine K.R.S., il s'était donné comme objectif de ne jamais rien dévoiler en rapport avec sa vie privée. Alors, s'il commençait à se livrer devant une inconnue et qui en plus, était journaliste, c'était risqué. Même si elle venait de lui promettre qu'il n'y aurait pas de parution dans un futur proche. Mon œil.

Léger silence, interrompu par la jeune femme. S'ils voulaient rester ici pour parler ? Pas forcément. Ils étaient dans une bibliothèque et d'ici peu de temps, il se pourrai très bien qu'une des deux vieilles et séniles documentalistes viennent les tirer par les oreilles parce qu'ils font trop de bruit.

Nouveau haussement d'épaules pour Alexey.

"On peut toujours bouger, à moins que tu n'aies envie d'attendre quelques minutes avant de te faire expulser à vie d'ici" répondit-il en se relevant de sa chaise, prêt à partir.
Revenir en haut Aller en bas
Nathaniel Walton
Xcentric thing!
avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 14/07/2008

Votre Dossier
Scolarité:

MessageSujet: Re: Good bad not evil [Libre]   Dim 26 Oct - 19:49

Il était évident que Nathaniel était parfaitement conscient du fait que sa présence parmi les deux jeunes gens n’était pas particulièrement désirée, du moins par la rédactrice en chef du Trinity Eyes. En effet, le regard que cette dernière lui jeta contrastant avec le sourire étonnamment chaleureux de l’anticonformiste de Cambridge, aurait pu glacer le sang du jeune homme si ce dernier n’avait pas été parfaitement insensible (la plupart du temps, du moins).

Enfin, soit.

« Moi qui pensais en profiter pour te draguer.... nan, rien de... salace, juste... en fait, pour connaître un peu mieux les personnes qui m'entourent... »

Il n’était pas exactement sûr du fait que Brooklyn ait jamais tenté la moindre approche envers lui, mais soit, les humains trouvaient les techniques de séduction qu’ils pouvaient , et il n’allait pas mettre son grain de sel dans cette histoire, au risque qu’autrui retrouve son cadavre mutilé par les griffes de la rédactrice en chef la plus redoutée de Cambridge trinité depuis 1927 (selon les archives officielles du T.E).

« Nathaniel » corrigea-t-il machinalement lorsqu’elle s’adressa à nouveau à lui. Le jeune homme n’avait jamais supporté que l’on abrège son prénom, mais Brooklyn n’en tenait pas compte. Trouver des questions, hein? « Tu sais très bien que je ne sais que prendre des photos. Le texte, c’est pas mon truc ». N’allez pas croire qu’il était énervé : loin de là, et parfaitement conscient de son statut de « *ce mot est interdit!* » dans cette histoire, il avait l’air même plutôt amusé. Ce qui ne l’empêchait pas de s’exprimer du ton parfaitement inexpressif qui le caractérisait si bien.

« Et si ça intéresse quelqu’un, moi je serais plutôt partant pour boire un verre où deux »

Alexey et Nathaniel étant plutôt proches, malgré le fait que, depuis leur entrée à Cambridge, ils ne se voient que très peu, le jeune homme était au courant, plus ou moins, de ses déboires avec K.R.S.
Doté d’un minimum de logique, et malgré le fait que lui-même n’ai jamais été dans une position aussi traumatisante que celle que vivant son ami avec sa relation torturée, il songeait néanmoins qu’il n’y avait qu’une solution dans ce genre de situation, et c’était de noyer tout sentiment vaseux dans l’alcool, chose qu’ils faisaient à la perfection lorsqu’ils étaient encore au lycée, et ce, avec ou sans raison.

« On pourra même trouver des gens à interroger sur la route »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Good bad not evil [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Good bad not evil [Libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» NEWSLETTER #V16 ? a warning to the people, the good and the evil, this is war
» Oasis Is good!!! Sauf quand y'en a plus! [ libre]
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Duty.com - The Grimsby Experience :: Side of The Road -the other- :: Garbage :: Cambridge Trinité & le reste :: Tour de Trinité :: Bibliothèque B. Russell-
Sauter vers: