Duty.com - The Grimsby Experience
Si vous êtes déjà des notres, enjoy. Sinon, bienvenue.
Vous êtes invités à créer votre personnage, et à interagir avec nous dans le flood. La partie RP reviendra bientôt.
En cas de problème, n'hésitez pas à contacter un administrateur, qui se fera une joie de vous répondre.
Have fun, with Duty 3.0
La team.

Duty.com - The Grimsby Experience

Hello Guys. I am watching you, and i want to play. Welcome to Grimsby.
 
AccueilAccueil  DUTY.COMDUTY.COM  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Samuel Sigmund O'RYAN

Aller en bas 
AuteurMessage
Samuel O'Ryan

avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 04/01/2009
Age : 26
Localisation : Grimsby

Votre Dossier
Scolarité:

MessageSujet: Samuel Sigmund O'RYAN   Dim 4 Jan - 21:54


WHO ARE YOU?



    Prénom(s) : Samuel Sigmund
    Date de naissance : 19/08/1991
    Nom des parents : Mumy Appelgate & Daddy O'Ryan
    Née le : 1950 pour le papa et 1963 pour la maman.
    ationalité : Anglaise
    Situation Familiale : C'est pas compliqué, ils se sont rencontrés, ils se sont aimés, ils ont fait un gosse et puis finalement ... non, O'Ryan ne voulait plus de gosse, finalement il voulait des putes, alors il a giclé avec ses thunes à Las Vegas. Le trucs c'est que maintenant que le rejeton à grandi, le papa regrette et lui file du pognon pour ses études. Et Maman dans tout ça ? Alcoolique maman.
    Année : 1ere
__________


GRIMSBY UNIVERSITY - ENTRETIEN AVEC MRS JOHNSON, PSYCHOLOGUE AGREEE, DITE "LE VAMPIRE"



    Pourquoi avoir choisi d'étudier à l'université de Grimsby ? :J'ai pas choisi. C'est mon père qui m'a envoyé la pour que je reste pas trop près de ma mère qui se turbine la gueule à la vodka ... Content ?

    Quel genre de personne êtes-vous ?On m'a souvent-foi avoué une admiration envers ma personne, j'ai même eu des trucs glauques d'admiratrices. J'imagine que je dois dégager un certain charisme ou un truc comme ça. Je sais pas, c'est surtout chant en fait. Je ne m'intéresse pas au quotidien, ou peu. Moi je fait des projets, des plans, j'imagine des trucs. Mon kiff' c'est le rock et la sculpture, le caillou quoi. Je chante - si on peut dire ça comme ça- dans un groupe de musique et sa marche bien. En général je bouge pas mal dans tout les sens, mais il y a des moments où je trouve que c'est cool de, par exemple, mater les insectes qui grouillent par terre et qui n'ont pas l'air d'avoir conscience de leur gestes. je fait attention au petites choses anodines parce qu'elles me donnent des idées, et j'aime bien les idées.

    Qui est votre modèle ?Pas ... j'en ai pas. Jte jure.

    Vous devez manger un des produits suivants pour le reste de votre vie; lequel ? Du fromage et des crackers. C'est juste trop bon. Un bon repas mexicain ça fait mal au bide à la longue, les sushi ça fait mal aux muscles, les gâteaux, le beurre de cacahuète et la confiture ça fait mal aux dents, alors que le fromage et les crackers, c'est bon.

    Quelles ambitions nourrissez-vous ? Comment vous voyez-vous dans dix ans ?Ca change tout le temps en fait. Je suis un homme a projets vous savez, j'ai un projet à la minute. Le truc qui me tiens le plus à coeur c'est de pouvoir continuer à chanter sur scène dans un groupe de musique. Je sais que c'est le seul truc que j'ai vraiment envie de faire et qui va me demander des efforts.
    Je me fiche de gagner des thunes, et de vivre dans un super loft à New York avec des putes à plumes comme mon père. Je veux voir pleins de choses, non, c'est pas juste "pleins", c'est ... Je veux TOUTES les voir. J'adorerais partir en tourné jusqu'à la fin de mes jours, un peu comme les Rolling Stones, ou Bob Dylan quoi. Autant vous dire que Grimsby me fait perdre mon temps.

    Prenez cette feuille et cette pochette de crayons et représentez votre état d'humeur du moment.

    Spoiler:
     

    Et la franchement si vous me demandez une explication sur le pourquoi du comment de ce dessin, sérieux, je vous dits d'aller vous faire foutre.

Je suis une RockStar et accessoirement un sculpteur au poing d'acier, un artiste pur jus quoi. De ce fait il n'est pas étonnant qu'au climax de mon flamboyant succés les gens aient voulus que je leur raconte ma vie. Seulement c'est tellement chiant à faire, que j'ai donné la permission à quelqu'un d'autre d'écrire à ma place, comme ça je peux dormir le soir.

Confessions de Samuel S. O'Ryan - Livre premier - chapitre 10



    Le groupe (joyeusement baptisé "Joy Stick"*) était sur la fin de la tournée en Europe. L'avant-avant dernier concert en Allemagne, une vague d'émotions parcourrait chaque membre du groupe. Et chacun veillaient à la contenir tant bien que mal.
    Une heure avant le début du concert, l'histoire se passe dans les coulisses. Samuel n'avait rien trouvé de mieux à faire pour évacuer la vision de la fin imminente de 6 mois de concert, que de laisser libre cours à sa créativité sur un crayon à papier gentiment offert par une fan un peu conne tirant vers la groupitisation semblait-il. Ainsi l'objet, sous les doigts habiles de Samuel, entamait une lente transmutation en sceptre magique du dieux des insectes. A côté, le batteur et le bassiste jouaient au Scrabble, et Monsieur le roi des solistes (soit le guitariste entendons-nous bien), grillait allègrement une étrange cigarette en forme de cône qui sentait bon. Le pire dans l'histoire c'était peut être cette impression d'habitude, ce mot horrible était quasiment banni du vocabulaire de Samuel, pour la simple raison qu'il appelait ses copains 'routine' et 'ennui', et que ces deux mots là lui filaient des relents gastriques. Les musiciens passent leurs temps à dire que chaque concert est unique, et qu'on ne s'habitue jamais à la scène. Ben pour le coup Samuel c'était senti vaguement trahi. Au bout de 6 mois de concert, lui, même si il redoutait la fin de la tournée, il avait quand même l'impression que c'était un peu tout le temps le même train-train. C'était d'abord le batteur qui arrivait et qui commençait le rythme, puis bassiste et guitariste s'avançaient en même temps sur la scène, l'intro musicale était entamé, et Sam débarquait telle la cerise sur la gâteau, regardant le micro dans le noir de la boule.

      Bientôt la fin, hein, à18 ans, Samuel avait l'impression que cette rentrée allait ruiner le reste de sa vie. Ce passage forcé dans ce coin miteux de l'Angleterre profondo-consanguine, alors qu'il rayonnait sous les spotlights de toute l'europe, ça lui donnait envie de pleurer en appelant sa maman quand il était seul le soir dans son lit. Grimsby terre de misère. Et puis qu'est ce qu'il irait foutre à l'université? Il n'avait même pas son Bac, enfin si ... Il avait un truc qui s'en approchait quoi. Il avait une sorte de petit papier sans mention gagner à la sueur des billets verts de papa.
      Son père avait obtenu une dérogation. Ouè parce que les dirlos sous leurs airs de pédagogues humanistes, ils quiphes grave les pots de vin. Le père de Samuel, c'était pas n'importe qui, il avait tout, l'argent, le pouvoir, les femmes... Les femmes, car O'Ryan n'avait qu'un seul défaut, celui de ne simplement pas être là. Il avait foutu maman Mary en cloque et c'était barré avec ses putes. Cependant il avait toujours veillé à satisfaire les désirs de son joli petit fiston, ou pour être plus précise... Il avait toujours veillé à satisfaire ses ambitions personnelles envers son fils, mais qui était toujours "dans l'unique but de faire son bonheur". Ca le faisait vraiment chier, lui de devoir se taper encore des cours, mais O'Ryan savait se montrer très persuasif, et il n'avait que Samuel comme héritier potentiel, donc il allait faire ce qu'il fallait pour le sortir des griffes d'une mère alcoolique, le chantage étant de la partie.

      Mais Samuel était quelque qui savait s'adapter. Et il aimait à s'imaginer comme un espion dans une université de "vaches à lait pour capitalistes intégristes" pig(dixit Jamie.). Jamie c'était le poto de Sam, son coéquipier de galères. Jam' avait toujours eu un très fort penchant pour les affaires politiques. Samuel lui était peut être un peu moins engagé, mais ça ne l'empéchait pas de brandir la pancarte de temps en temps dans les rues. Et puis quand il était là, bizarrement, ça augmentait grandement la fréquentation de la manif'. Si bien qu'un jour, Jamie (un peu saoul) l'avait presque convaincu de devenir la mascotte de son syndic. Quel con. Ils avaient grandit ensemble, avaient fait leur premier cassage de gueule ensemble, avaient brisés leur premiers coeurs ensemble et puis Jam était parti, plus de nouvelles, plus rien, peut être mort, killé par ce tocard de chinois qui fait la loi dans Soho. Du coup Sam c'était mis au vert, la sculpture,les insecte et la beu. Il avait gardé son bon vieux groupe de rock et avait décidé d'en faire un ramassis de stars internationales.


    C'est sur cette jolie réflexion que le directeur de la salle des fêtes de la petite ville de Warburg entra en claquant la porte.
    Ce mec était affreusement lisse. Sans dec', il ressemblait à un malabar mâché puis roulé en boule. Il avait le crâne tout dégarni, était rose comme un cochon, transpirait comme un porc, et il parlait allemand.

    " Sein Sie vertig ? Die Zuschauer sind alles sitzen. "

    A chaque fois que ce mec leur parlait, Samuel ne pouvait s'empécher d'arquer un sourcil sceptique, avant que Charly, le bassiste qui était au moins quadrulingue, ne traduise la phrase,

    " Il demande si on est prêt, parce que tout le monde est installé dans la salle. "

    Alors guitariste éteignit pétard, bassiste et batteur rangèrent Scrabble et chanteur souffla une dernière fois sur les copeaux de bois du crayon avant de le ranger sa poche et de se lever, le tout d'une manière fort nonchalante (toujours). Il attendit la fin des cinq premières mesures du batteur et des 3 premières de basse/guitare. Après ses premiers émois le public se calma, & "the last but not the least", Samuel fit son apparition sur la scène, oui, je dis 'apparition' car au vue des cris qui se propageaient dans toute la pièce, son entrée avait quelque chose de divin. Il attrapa farouchement (mais surtout virilement) le micro et balança sa première vibration vocale, qui se traduisait par un "OOohhh..." puissant & profond.

      Il faut dire que Samuel était un garçon au sex appeal et au charisme indéniable. Assez peu attaché aux choses du quotidien ils se concentre sur ces grandes utopies. Enfin grandes ... La vérité c'est que Samuel est plus un artiste qu'un mec vraiment engagé. L'engagement c'est un peu que de la gueule, pour faire comme Jam' au départ. Il a finit par y trouver son compte, c'est un rebelle dans l'âme. Il est difficile de l'attendre personnellement mais il aura toujours à coeur de défendre les grandes causes de ce monde. Il chante principalement pour crier, et sculpte pour taper. Dans sa tête il est pacifiste, mais dans sa vie il est hyperactif. Toujours un peu à côté de la réalité, on ne sait pas trop si il évolue vraiment dans notre monde, ce qui en fait quelqu'un de fascinant et mystérieux, mais d'assez difficile d'approche. Samuel à beaucoup d'admirateurs, mais pas vraiment d'amis. Personne n'a jamais été assez proche de lui, depuis Jamy, pour comprendre ce qu'il se passe vraiment dans sa tête. Même les membres de son groupe. En conséquence il a appris à se suffire à lui-même.
      Tout ceci et même cela, c'est peut être ce qui fait cette candeur mélancolique dans son regard. Samuel est comme l'allégorie de la liberté. Sa magnifique euphorie se teinte de solitude, parfois, souvent.

      La dernière chose à savoir sur Samuel, c'est qu'il a des goûts de chiotte, et aucune conscience de conditions météorologiques, ni même de l'effet qu'elles peuvent avoir sur sa santé. Il fait -15 ? Pas de problème, Samy se pointe en marcel à bretelle avec un bonnet en laine de mamouth-disco sur le crâne. Il a une collec' impressionnante de chapeaux, et semble nourrir l'intime conviction qu'un chapeau de circonstance le protège de n'importe quel intempérie.


    Bon, mais pendant que je vous raconte tout ça le temps passe, et c'est certainement les dernières notes du dernier morceau du dernier rappel de l'avant-avant dernier concert de la tournée.
    Un léger effet larsen au débranchage des jacks pendant que les quatre membres du groupe retournent dans les coulisses, Samuel sur les épaules de Charly pris part l'ambiance du concert. Les chemises sont tombées, et les garçons sont entrés dans une euphorie post-concert innévitable.

    "On se taille."

    En réaction aux paroles de Samuel, un blanc. Sans un mot, Charly le fait descendre lestement de son dos, et avec la plus pure insouciance, dans une course effrénée, les musiciens s'élancent, claquent toutes les portes, se retrouvent dehors, torses-nus, dans un froid de début d'automne allemand. Ils reprennent leur respiration, et dans un silence complice, s'éloignent lentement, d'un pas chancelant, une petite bouteille à la main, observés de loin, par une foule perplexe.

Rédigé par Lily Addington, grande fan sans conteste de Samuel S. O'Ryan.

YOUR RELATIONSHIP WITH D.U.T.Y ?




    Avez-vous des idées quand à son identité?Et bien ... Non seulement, je ne suis pas un type très perspicace au départ, mais en plus, tu te doutes, je m'en tape complètement.

    Pro ou contre DUTY? C'est difficile à définir. D'un côté je me fiche pas mal des ragotages du campus, donc je trouve Duty assez ... stérile dans sa démarche. Mais, je dois le reconnaitre si il n'étais pas là ça serait pire. On va dire que je suis plutôt pro, soyons chic.

    On a des dirrty little secrets à balancer?
    • La mère de Samuel elle est un peu dépressive, mais surtout alcoolique. Et le truc c'est que Samuel, il a pas prit option "super-héro" à la fac, mais il aime pas trop qu'on ragote sur sa petite maman.

    • Lui qui est super anticapitalisme et anti-société de conso., Ca l'embêterais bien qu'on découvre qu'il est entretenu bien au chaud par son salop de daron. Mais bon, vu qu'il exhibe pas trop sa thune y'a pas de raison que ça se sache...

    • Quand il était avec Jamie ils passaient le plus clair de leur temps à faire des trucs pas bien méchant. Mais Jam' était grave engagé quand même, et puis vous savez dans les quartiers sombres de Soho c'est pas très sur la nuit. Si c'est pas un flingue dans la gueule c'est un couteau sous la gorge. Jam et Sam ont plaidé la légitime défence, et s'en sont sortis sans problèmes, et puis le mec était quand même dealer de came, n'empêche qu'ils l'ont buté
    .

AND YOU?

    - Comment avez-vous découvert le forum? Houla ... C'est long. Disons que j'ai été l'une des plumes du phoenix...
    - Votre age? 18 ans tout rond, c'est bon.
    - Comment trouvez vous le design? Ca me donne des envies de fish and chips... Awesome.
    - Assiduité ? On peut compter sur moi deux jours par semaine. Mais normalement je passe tout les jours.
    - Célébrité sur l'avatar :
    Mael Della Zuanna (I Guess)
    - Personnage predefini ou invente?
    Heum ... Bien approprié on va dire.
    - Something to say? Et ben c'est juste que Duty ça claque, et que voila ...


Spoiler:
 



Dernière édition par Samuel O'Ryan le Lun 6 Fév - 14:04, édité 28 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://men.successmodels.com/men_book_Mael-Dalla%20Zuanna.htm
Duty

avatar

Messages : 253
Date d'inscription : 16/12/2007

MessageSujet: Re: Samuel Sigmund O'RYAN   Ven 9 Jan - 1:56

Mec, je crois que tu as eu le droit à la meilleur biographe du coin, d'ailleurs si tu la croises à l'occasion penses à lui demander de faire un petit truc pour moi, parce que c'est que je suis une putain de star, après tout qu'est-ce que l'Europe ? Holyhead-Cambridge même combat.
Bref ta fiche déchire, tu as parfaitement pigé le personnage. Alors c'est cool, bon jeu. Je t'invites à envoyer des mp et tout pour te lier avec les autres comme d'hab' et remplir la fiche du dossier confidentiel, mais t'as le temps ça presse pas. Si jamais t'as des questions tu sais où me trouver. Tu peux aller rejoindre les autres au jour 5 pour la duty party.
I am watching and i want to play.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel O'Ryan

avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 04/01/2009
Age : 26
Localisation : Grimsby

Votre Dossier
Scolarité:

MessageSujet: Re: Samuel Sigmund O'RYAN   Mar 6 Oct - 18:50

    Huuh ... Tout mes accents se sont transformés en insulte de Bd. Holly shit.

    Sinon, j'ai fini la rédaction. What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://men.successmodels.com/men_book_Mael-Dalla%20Zuanna.htm
Dorian Finnigan
Admin - ? - || Fils de Maire
avatar

Messages : 625
Date d'inscription : 14/12/2007
Age : 29
Localisation : Grimsby

Votre Dossier
Scolarité:

MessageSujet: Re: Samuel Sigmund O'RYAN   Dim 11 Oct - 18:42

Hey, Samuel Sigmund de mon coeur, tu vas me taper si je te demande de remettre tous les accents? Rolling Eyes Sinon, spa grave, jvalide, mais bon... albino

_________________
...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel O'Ryan

avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 04/01/2009
Age : 26
Localisation : Grimsby

Votre Dossier
Scolarité:

MessageSujet: Re: Samuel Sigmund O'RYAN   Dim 11 Oct - 20:21

    OUI je te tape ... What a Face
    Mais sérieux, je vais le faire seulement pas tout d'un coup sinon je risque de subir une mutation qui va sacrément endommager mon niveau RP, donc je demande l'autorisation d'édition de message en CDI.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://men.successmodels.com/men_book_Mael-Dalla%20Zuanna.htm
Dorian Finnigan
Admin - ? - || Fils de Maire
avatar

Messages : 625
Date d'inscription : 14/12/2007
Age : 29
Localisation : Grimsby

Votre Dossier
Scolarité:

MessageSujet: Re: Samuel Sigmund O'RYAN   Dim 11 Oct - 21:12

Accordée... Bon courage !

_________________
...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade Malone
Admin Nosey | 'La Fouine'
avatar

Messages : 518
Date d'inscription : 14/12/2007

Votre Dossier
Scolarité:

MessageSujet: Re: Samuel Sigmund O'RYAN   Mar 20 Oct - 18:14

Allez hop. Tu passes du côté obscure de la force !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://duty.up-your.com
Samuel O'Ryan

avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 04/01/2009
Age : 26
Localisation : Grimsby

Votre Dossier
Scolarité:

MessageSujet: Re: Samuel Sigmund O'RYAN   Lun 6 Fév - 14:07

Nouvelle édition 2012.
Plus courte, plus jolie, et plus sympatox. What a Face

[ J'ai mis les paragraphes qui parlent de l'histoire et du physique en /list. Et je les ai réécrit si ça intéresse du monde. ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://men.successmodels.com/men_book_Mael-Dalla%20Zuanna.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Samuel Sigmund O'RYAN   

Revenir en haut Aller en bas
 
Samuel Sigmund O'RYAN
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Samuel Nolan
» Bryan Ryan
» Construction d'une Haiti Nouvelle: GRAHN MONDE Samuel Pierre Editeur
» [Scénario] Il faut sauver le soldat Ryan
» Samuel "Sam" Fisher ? les amis peuvent être pire que les ennemis ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Duty.com - The Grimsby Experience :: 

God Save The Queen

 :: Gang Of Freak :: Waiting room
-
Sauter vers: