Duty.com - The Grimsby Experience
Si vous êtes déjà des notres, enjoy. Sinon, bienvenue.
Vous êtes invités à créer votre personnage, et à interagir avec nous dans le flood. La partie RP reviendra bientôt.
En cas de problème, n'hésitez pas à contacter un administrateur, qui se fera une joie de vous répondre.
Have fun, with Duty 3.0
La team.

Duty.com - The Grimsby Experience

Hello Guys. I am watching you, and i want to play. Welcome to Grimsby.
 
AccueilAccueil  DUTY.COMDUTY.COM  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Oh, baby, it's a wild girl [Pv Johannes]

Aller en bas 
AuteurMessage
Apolline Finnigan
Beauty of the Devil
avatar

Messages : 289
Date d'inscription : 25/12/2007

Votre Dossier
Scolarité:

MessageSujet: Oh, baby, it's a wild girl [Pv Johannes]   Jeu 22 Jan - 19:18

Le ciel était sombre, le paysage givré par quelques flocons de neige. Tout était un triste amas de blanc fade et de noir ténèbre. Il faisait glacial, mais peut être pas autant que dans le regard bleuté de la jeune femme qui se trouvait assise au rebord de la fenêtre d’une des chambres d’étudiants.
Emmitouflé dans une vieille couverture, elle était seule, tout à fait immobile et comme perdue dans un songe monstrueux. En effet, elle avait cette expression de violente torpeur peinte sur le visage et ses muscles étaient magnifiquement crispés, comme pour accentuer un côté diablement tourmenté. De sa vision, et bien au-delà de la froide et inquiétante perspective qu’elle pouvait donner, émanait des signaux sanglants, des mouvements de haine pure, des incandescences infernales. Cet être était tout entier proie à de vilains démons moraux qui portaient atteinte à la beauté de ses traits fins et gracieux. Son souffle irrégulier mais aussi bien rauque finissait d’achever le portrait de ce personnage méphistophélique.
L’individu bougea alors, au même instant où les douze coups de minuit sonnèrent. D’abord ses yeux, puis ses lèvres pâles qui esquissèrent un sourire énigmatique, enfin, elle referma sa prise sur la couverture et la rabattit lentement sur sa poitrine, avant de descendre souplement sur le sol de sa chambre.
Elle ressemblait à présent à une sorte de pantin désarticulé, dont les bras, tombés soudainement, manquaient à chaque seconde de faire basculer son être affaibli et écrasé par on ne sait trop quel malheur. La loque vivante se dirigea alors vers une grande armoire, laissant tombé d’un petit coup sec de l’épaule le couvre lit qui lui apportait jusque là une ultime source de chaleur.
Elle se trouva nue. Son buste laissait s’arrondir une avantageuse poitrine, sa taille était extrêmement mince et son bas ventre était sculpté de bien jolis creux, témoignant d’une musculature fine et rigoureuse. En continuité de son fessier parfait, l’on découvrait de longues jambes délicates, où ses genoux osseux venaient à présent claquer l’un contre l’autre.
Elle se revêtit bien vite, enfilant une très interminable robe bleu nuit entremêlé de fil d’argent qui découvrait son dos, et continua sa préparation nocturne en poudrant son sublime visage de porcelaine, parsemé de quelques taches de rousseurs divines. Elle poursuivit ainsi un bon moment avant d’appliquer la touche finale, une pointe de rouge sanglant sur sa bouche gourmande.
Elle n’avait plus qu’une idée en tête et bien fou serait celui qui essayerait de la détourner de son objectif. Elle sortie rigide mais prudente dans le couloir et monta l’escalier en silence, pieds nus sur le carrelage glacé.
Oh non, il n’était pas dans les aptitudes de Coralee –car tel était don nom- d’avoir des crises de somnambulisme si c’est ce que vous pouvez bien penser. Ça non. Elle était tout du moins animé par Satan et poussé par son bâton, mais tout à fait consciente en soit.
D’un point de vu moral, on peut avouer que cette jeune femme était quelque peu déséquilibrée. Entêtée par un besoin continuel d’être parfaitement irréprochable, c’était une chose vaine car de tous les péchés les plus amers aux yeux de Dieu, elle avait commit un meurtre dans sa jeunesse. Ne savait elle pas à l’époque qu’elle passerait le reste de ces jours à se maudire et se purger de son acte ? Sans doute oui, car le cerveau de notre impeccable blonde était pourvus de capacité analytiques innées, mais elle s’était certainement convaincu que son orgueil la sauverait. Mon œil.
A présent, la belle bête était une âme noire et cruelle qui cherchait désespérément un peu d’amour autour d’elle. Une créature complexe faite à base d’envoûtements mortels et de désillusions.. Une drogue pure, un poison fatal donc. Prenez garde, il est prouvé que l’on prend vite goût au néant et qu’il est bien facile de se couler dans les ombres des ténèbres.

Nous y voilà. Toute prête à se jeter dans la bouche de l’enfer, atteignant son ultime but, Coralee se dressait sentencieuse devant la porte close d’une chambre. Elle n’hésita pas plus longtemps et frappa trois coups bref.
Ses yeux autrefois paralysant, tout charbonneux en ce moment même, prirent une douce nature triste. Son corps se décontractât, elle eut chaud. On aurait presque prit en pitié sa tenue apathique, comme celle d’un magnifique oiseau blessé, et elle aurait put tout aussi bien défaillir à cet instant précis que cela se serait accepté avec normalité, non sans le bouleversement que ceci aurait provoquer mais point de surprise voyez vous. Sa voix se fit alors chevrotante lorsqu’elle annonça :

« Johannes, c’est moi. Ouvre. »

Elle affichait une mine ravagée, mais en un subjuguant contraste elle était d’une beauté nuisible. Son parfum était suave et mélancolique, il embaumait l’atmosphère grave et funeste.
Au final, c'était une tarée désirable comme l'on n'en voyait pas tant..

_________________
Lilly comes when you stop to call her
Lilly runs when you look away
Lilly leaves kisses on your collar
Lilly, Lilly, Lilly, Lilly, stay!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorian Finnigan
Admin - ? - || Fils de Maire
avatar

Messages : 625
Date d'inscription : 14/12/2007
Age : 30
Localisation : Grimsby

Votre Dossier
Scolarité:

MessageSujet: Re: Oh, baby, it's a wild girl [Pv Johannes]   Ven 23 Jan - 16:13

Toute la journée, il avait attendu ce moment. Non celui où une créature blonde et fine viendrait toquer à sa porte, bien entendu : Andersen, malgré ses vingt ans et l’existence que l’on sait, était encore beaucoup trop innocent pour s’imaginer ces choses là. Peut-être encore trop chaste aussi, ses idées de gentleman bien au dessus de celles d’un individu mâle du même age. Lui, était allongé sur le lit de sa petite chambre, les yeux grands ouverts fixant le plafond éclairé par un faible rayon de lune, il comptait les heures, incapable de dormir, n’ayant qu’une seule hâte, celle de rentrer à Cambridge le lendemain. Puis, ce serait les vacances de Noël, ce qui sous entendait deux semaines d’autarcie la plus totale, enfermé dans une dépendance qu’il possédait à présent. Majeur, il n’était plus dans l’obligation de voir la femme qui l’avait élevée, sa tante, et passait toutes ses vacances dans une petite maison située près de l’immense manoir qui appartenait autrefois à ses parents. Même si il en était à présent le propriétaire légal, le jeune homme n’y avait jamais remit les pieds, et s’était installé dans la demeure qui jouxtait les murs de la propriété. Seul, il se consacrait à ses études, et si il n’avait jusqu’alors pas passé beaucoup de temps dans cet endroit, puisqu’il était alors avec Kitsuné Xanda, il s’y sentait à peu près chez lui.

Mais le jour était loin d’être là, et il avait de toutes manières l’esprit beaucoup trop préoccupé pour parvenir à trouver le sommeil. Le bruit monotone de son réveil raisonnait dans la pièce, mais ne parvenait à le bercer comme il le faisait si bien autrefois. Il aurait très bien pu attraper un livre, mais ne parvenait pas à se concentrer. Terrible état d’esprit, n’est-ce pas ? Si bien que, lorsqu’il entendit toquer à sa porte, il songea que ce fut peut-être l’effet de son imagination.

« Johannes, c’est moi. Ouvre. »

Son cœur manqua un battement, songeant que ce pouvait être… Kitsuné. Aussitôt, il se rendit compte que cette pensée était ridicule. Il n’y avait aucune raison que la jeune femme ne prenne la peine de venir le voir, et ce, encore moins pour s’excuser. Et le ton était loin d’être celui de la jeune femme, laquelle avait montré à de si nombreuses reprises, qu’elle ne disposait pas d’une once de sensibilité, du moins, en ce qui le concernait. Qui, alors ?

Posant les pieds sur le sol froid, il attrapa sur la chaise qui se trouvait non loin de lui une robe de chambre d’un bleu sombre assortit au pantalon qu’il mettait pour dormir, qu’il passa rapidement sur ses épaules nues. Il se dirigea ensuite vers la porte, l’entrebâillant d’abord pour l’ouvrir totalement lorsqu’il reconnu Coralee.

S’inquiétant immédiatement en voyant le visage déconfit de la jeune blonde, il l’attira à l’intérieur de la chambre, soucieux de ne pas réveiller les autres Xanda Luminaere.

« Grands dieux, Coralee, que t’arrive-t-il ? »

Si ses vêtements étaient particulièrement élégants, témoignant sans doute de la présence de la jeune femme à la soirée donnée pour leur départ, l’air désespéré qu’elle arborait et ses pieds nus, choses auxquelles elle n’avait pas habitué Johannes, lui laissaient craindre quelque drame.

« Quelqu’un t’a blessé ? Où sont passées tes chaussures ? »

Notre petit lord ne sachant que faire dans une situation qui paraissait être de crise, observait de son regard bleu la jeune femme, ses traits creusés témoignant d’une inquiétude évidente.

_________________
...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Oh, baby, it's a wild girl [Pv Johannes]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Narcissia - Hello world, I'm your wild girl!
» The wild little girl ! ~ Elysia
» Haiti des années 60-70-80: Le pays était-il mieux sous Papa et Baby Doc ?
» Baby Doc et Michèle Bennett, un couple très détesté des Haïtiens.
» Baptême de Wild Cloud

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Duty.com - The Grimsby Experience :: Side of The Road -the other- :: Garbage :: Cambridge Trinité & le reste :: | ! | Irlande OLYMPIADE :: Chateau d'Ashford-
Sauter vers: