Duty.com - The Grimsby Experience
Si vous êtes déjà des notres, enjoy. Sinon, bienvenue.
Vous êtes invités à créer votre personnage, et à interagir avec nous dans le flood. La partie RP reviendra bientôt.
En cas de problème, n'hésitez pas à contacter un administrateur, qui se fera une joie de vous répondre.
Have fun, with Duty 3.0
La team.

Duty.com - The Grimsby Experience

Hello Guys. I am watching you, and i want to play. Welcome to Grimsby.
 
AccueilAccueil  DUTY.COMDUTY.COM  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 More Milk, Yvette | Alexey - Nathaniel |

Aller en bas 
AuteurMessage
Doris Milano



Messages : 28
Date d'inscription : 08/12/2008
Age : 29

MessageSujet: More Milk, Yvette | Alexey - Nathaniel |   Mer 31 Déc - 17:09

Day 5.
23.35 p.m
D U T Y S P E C I A L P A R T Y


« Promenons-nous dans les bois, pendant qu'le loup n'y est pas... »

Moi je dis que vu du ciel les jardins d'Ashford ne ressemble à rien d'autre qu'à une espèce de grande substance duveteuse. C'est un peu comme si cette partie de l'Irlande était entrain de planer dans l'air comme sur un gros nuage hors du temps. En fait, en ces lieux il n'y a pas que le château qui plane si vous voulez mon avis...

Disons qu'à ce moment même, Doris était entrain d'arpenter les couloirs de sa démarche sylphide, sa robe de tulle flottant dans son dos, tandis que sur ses frêles épaules reposait une veste de smoking en queue de pie. L'esprit apparemment absent, la jeune fille indolente avait abandonnée sa main, sur les rambardes boisée qui se trouvaient sur son passage. Évoluant dans le dédale de mur qui s'offrait à elle, la jeune cinéaste était enfin parvenue à accéder au chemin de la sortie. Faut dire qu'elle a bien perdue un quart d'heure à tourner en rond, non pas par manque d'adresse mais véritablement dans le but de ne pas faire la rencontre d'invité inopportun. Le message avait été clair, la discrétion était le mot d'ordre.

Regardez, elle court. Et tout cela à cause de qui ? Duty par ci, Duty par là... Elle tenait en sa main une lampe torche supposée l'aider à se repérer à travers l'obscurité des jardins. A priori elle n'avait pas été contre le plan énoncé par Alexey mais elle aurait presque trouvée frustrant le fait d'être prévenue constamment à la dernière minute des plans auxquels elle était supposée participer. La communication n'était pas vraiment leur fort à tous. A chaque nouveau pas, un craquement de neige, comme pour refléter son souffle peu à peu brisé par l'air abominablement glacé qui s'engouffrait dans ses poumons au fil de ses respirations. Ce truc là faisait affreusement mal et pourtant, c'était excitant si elle cessait de respirer elle mourrait de manque d'oxygène et si elle continuait de respirer elle mourrait d'une infection pulmonaire peut être. Vous rendez compte du point auquel la vie pouvait être ironique parfois ?

Elle avait la main fermement serrée contre les pans de sa robe et elle courait toujours. Je ne sais pas pourquoi Doris court, Doris aime bien courir, même si elle n'est même pas en retard Doris court. Mais Doris, elle est comme ça, des fois elle fait des trucs inexpliqués, elle ne sait même pas pourquoi elle le fait, et on ne comprend pas toujours.

Tiens, Doris ne court plus. Elle venait de s'arrêter net, le souffle haletant, elle réajustât en biais sur sa tête le micro chapeau haut de forme qu'elle portait. Qu'on se le dise, on ne pouvait faire meilleure protection contre le froid que ceci, de même pour son noeux papillon ou pour ses gants de dentelles... C'était ça de prévenir a la dernière minute. Elle s'accroupit et extirpa de son sac en forme de vinyle son bijoux haute définition. Après cela, elle alla se placer au détour d'un arbre, porta son œil dans l'objectif et s'amusa à cadrer et décadrer le néant.

« S'il y était il nous mangerait » murmurat-elle en même temps qu'elle optimisait les réglages.

Mais manifestement Doris attendait un évènement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathaniel Walton
Xcentric thing!
avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 14/07/2008

Votre Dossier
Scolarité:

MessageSujet: Re: More Milk, Yvette | Alexey - Nathaniel |   Sam 3 Jan - 19:34

« Hey, Doris », aurait pu dire Nathaniel en sautant de l’arbre dans lequel il aurait pu grimper. Mais évidemment, comme vous vous en doutez, Walton n’était pas dans ce végétal blindé de neige, glissant et froid au possible. De toutes manières, il n’avait plus de feuilles, c’était l’hiver : plus aucun moyen de passer incognito, et ça, c’était pas marrant. Mais non, alors que la jeune brune arrivait au point de rendez vous convenu, lui était en train de se dépêtrer des griffes d’on ne savait quelle Amaryllis, encore. Ce garçon avait ces temps-ci la fâcheuse manie de se retrouver dans les pattes des filles les plus terribles de Cambridge, comme si il était devenu une espèce d’aimant. Pourtant, rien à signaler de son coté, il n’avait rien changé à ses habitudes, et si en Irlande les sucettes à la pastèque avaient laissées place aux bonbons au citron, faute d’en trouver dans la supérette de deux mètres carrées du centre du village le plus proche, il ne s’estimait pas avoir bouffé le sex-appeal de quelqu’un d’autre, à moins que ce dernier se soit bêtement trouvé dans le paquet de ses sucreries.

Heureusement qu’il restait tout de même des filles normales, telles que Liliany, sa nouvelle grande amie pot de colle que cette chère BB lui avait flanqué dans les pattes, et Doris, la fille à la caméra qu’il comptait parmi ses amis depuis le lycée, même si ils n’avaient jamais été dans le même, et qu’il connaissait assez pour savoir qu’en sa compagnie, il ne risquait pas de se retrouver coincé entre elle et un mur.
Oui, la vision de la normalité féminine était pour Nathaniel quelque peu relative et contraire à celle de la plupart des autres Luminaere, mais avouons qu’il était beaucoup plus intéressant de se retrouver avec des filles qui le voyaient autrement que comme un plat de résistance, car au moins, il n’avait pas à craindre pour sa vie.

Heureusement, il s’agissait de la dernière journée à Ashford, puis, enfin, ils rentreraient chez eux, et tout redeviendrait normal. A cette pensée, alors qu’il déambulait dans les couloirs de Ashford pour regagner sa chambre, il se mit à sourire pour lui-même. Enfin, ces épreuves ne seraient plus qu’un lointain souvenir, tout comme ce château si luxueux qu’il en devenait glauque. Enfin, ce soir, c’était la spéciale Duty party, et ça, c’était beaucoup plus réjouissant. Arrivant dans la pièce qu’il partageait avec Bret Ginsberg, il chercha quelques secondes dans ses affaires pour retrouver son appareil photo : différent de celui qu’il utilisait pour le T.E, il s’agissait d’un petit numérique qui entrait facilement dans une poche, et qu’il pouvait brandir en toutes occasions. Or, il paraissait presque évident que cette soirée aurait de quoi rester dans les annales, et ce, ne serait-ce que pour le trajet périlleux qui menait à l’endroit. Certes, il y avait des chances pour qu’ils n’arrivent jamais là bas, tant le nombre de chance pour que ce soit un nouveau plan foireux dépasse le millier. Mais Walton aimait les plans foireux, et, en plus, il était beaucoup trop tard pour y réfléchir, puisqu’il était déjà en retard au rendez vous qu’il avait fixé avec Doris et Alexey.

C’est ainsi que quelques minutes plus tard, il débarqua dans les jardins, pour n’y voir que Doris s’activer. Vêtue d’une manière qui était peut-être festive, ou peut-être pas, la jeune femme n’étant pas très attachée aux traditions, elle se vêtait -tout comme lui-même d’ailleurs- de manière excentrique quel que soit le jour de la semaine. Visiblement occupée, elle fixait quelque chose de sa caméra qu’elle emportait partout avec elle. Sortant son appareil photo, Walton vira le flash et gêla la scène. Ce qu’il aimait bien chez la jeune femme, c’était qu’elle était à elle seule une œuvre d’art qu’il immortalisait sans cesse. Rangeant l’objet et sortant, à la place une cigarette, qu’il alluma, il entreprit d’observer Doris, puisque visiblement, Alexey n’étant pas arrivé, il n’était pas assez encore en retard, et qu'il voulait se reposer l'esprit quelques secondes. Parce que oui, regarder Doris c'était reposant, un peu comme boire du thé, sauf qu'il n'aimait pas le thé, autant qu'il aimait regarder Doris, qui était un spectacle à elle seule, et parfaitement visible, malgré le ciel passé en mode nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
More Milk, Yvette | Alexey - Nathaniel |
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation de Nathaniel Mandrake[en construction]
» Nathaniel Ourobor [ACCEPTE] ~> Serpentard
» Bois son Milk-Shake(libreeeuh XD)
» Nathaniel (Terminer)
» Enseigner, c’est apprendre deux fois | Nathaniel & Ange

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Duty.com - The Grimsby Experience :: Side of The Road -the other- :: Garbage :: Cambridge Trinité & le reste :: | ! | Irlande OLYMPIADE :: Ashford Garden-
Sauter vers: